Normes et législation

RT 2020 : place aux bâtiments à énergie positive (Bepos)

Pour ceux qui n’auraient pas suivi en classe de BTP,  la réglementation thermique ou RT varie en France à intervalles réguliers : RT2005, RT2012 et bientôt RT2020 (qui sera appliquée à toute nouvelle construction fin 2020).  Cette réglementation thermique vise à améliorer la qualité globale des constructions, avec un accent particulier sur la limitation des consommations énergétiques des bâtiments neufs.

 

Réglementation thermique 2020, quoi de neuf ?

Si la RT 2012 visait le BBC (Bâtiment Basse Consommation), la RT 2020 doit faire de toutes les nouvelles constructions des bâtiments à énergie positive (bepos 2020) : ils devront produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

Si la liberté de style est totale, la construction de maison RT 2020 devra respecter des normes très précises et consommer globalement 20 % d’énergie de moins que la précédente réglementation thermique. Les matériaux préconisés devront être respectueux de l’environnement et assurer une isolation ainsi qu’une rétention de la chaleur accrues.

Objectif de la RT 2020 : atteindre un bilan énergétique de 0 Kwhep/m²/an.

 

Maison RT 2020, quel fonctionnement ?

La conception de la maison RT 2020, qui nécessitera une étude thermique, exigera :

  • une isolation exemplaire,
  • une implantation optimale,
  • une ventilation très bien étudiée,
  • et une imperméabilité à l’air très réglementée.

La consommation de chauffage est limitée à 12 kWhep (kilowattheure d’énergie primaire) par mètre carré et par an, ce qui est moins que la maison passive (15 kWh/m²/an). Quant à la consommation globale du bâtiment RT 2020 tous postes confondus, là encore, elle devra rester inférieure à 100 kWhep/m²/an.

 

Isolation RT 2020 et autres critères d’éligibilité

L’isolation de la maison RT 2020 constitue un poste très important. Depuis plusieurs années, on favorise le système ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur) qui permet de créer une enveloppe comparable à un ‘manteau pour la maison’.

Pour la première fois dans une RT sont évoquées les notions de matériaux écologiques et de santé des occupants. L’empreinte environnementale du bâtiment bepos 2020 doit être la plus limitée possible. Voici les points qui demandent une attention particulière :

  • la conception de la maison,
  • son mode constructif,
  • les matériaux utilisés,
  • l’impact global (énergie grise),
  • l’emploi d’énergies renouvelables,
  • les apports solaires et l’orientation,
  • la qualité des menuiseries et principalement les surfaces vitrées,
  • une ventilation à récupération d’énergie,
  • des équipements électriques très peu énergivores, etc.

La maison RT 2020 doit produire de l’énergie sur ces postes : chauffage, lumière, eau chaude et climatisation grâce notamment à des panneaux photovoltaïques. La gestion intelligente des consommations via des systèmes automatisés devrait également permettre de réelles économies.

En fin de chantier, une attestation RT2020 de fin de travaux sera indispensable pour pouvoir valider le projet. C’est le propriétaire qui devra fournir à sa mairie une attestation de respect de la réglementation thermique 2020.

 

Tous les corps de métiers se retrouvent concernés par cette évolution qui demande de la formation et de l’information : concepteurs, poseurs, fabricants de matériaux, etc. C’est un chantier de grande ampleur, nécessaire au regard du gaspillage énergétique que représente le secteur du logement en France. Même si depuis plusieurs années des efforts sont faits dans ce domaine, le parc immobilier ancien nécessitera dans un futur proche une mise aux normes.